Archives de l’auteur : Nadja Maillard-De La Corte Gomez

Marie Rivière : Émotions et langues de lecture chez des lectrices et des lecteurs plurilingues (séminaire du 18/04/24)

Ce séminaire explore les dimensions subjectives des pratiques de lecture plurilingues. Il s’appuie sur des témoignages de lectrices et lecteurs adultes au moins trilingues, interrogé·es sur leurs lectures de livres de fiction ou non-fiction. On s’interroge d’abord sur l’impact de l’ordre et du contexte (plus ou moins affectif) d’appropriation sur le pouvoir émotionnel des langues de lecture. On se demande ensuite comment les rapports de force sociolinguistiques influencent les ressentis et les préférences linguistiques. On verra que les réceptions des plurilingues sont souvent plus complexes et surprenantes qu’on l’imagine et on donnera des pistes pédagogiques pour encourager la lecture en plusieurs langues.

(crédit photos : A. De Saint Exupéry – Le Petit Prince)

Marie Rivière est éditrice, enseignante de FLE et de didactique des langues à l’Université de Barcelone

Le séminaire se déroule le 18 avril 2024, de 17h à 18h30, à distance, via Teams. Pour y assister, demandez le lien au plus tard le 18 avril à midi à nadja.maillard[@]univ-angers.fr et maeva.touzeau[@]univ-angers.fr.

Donatienne Woerly : Les figurations de la langue dans la bande dessinée (séminaire du 28/03/24)

« Je propose de présenter des travaux en cours portant sur les usages de la bande dessinée en FLE. Je montrerai d’une part de quelle manière la bande dessinée permet de représenter un grand nombre de situations plurilingues, des effets de réel jusqu’à l’expérience plurilingue elle-même, et quels textes peuvent être utilisés dans le cadre d’une formation aux parcours plurilingues. Je présenterai également une recherche en cours, en collaboration avec Emmanuelle Guérin, sur les usages du français parlé en FLE : à partir des Cahiers d’Esther, on se demandera si les phylactères ou les narratifs travaillent vraiment sur une figuration du français parlé ou s’ils obéissent plutôt à des conventions d’ordre littéraire, relevant ainsi d’un contrat de lecture qu’il s’agit de prendre en considération avant d’enseigner l’oral par la BD. Ce sera enfin l’occasion de présenter le programme des journées d’études BD LEEL. »

Donatienne Woerly est maîtresse de conférences au département de Didactique du français langue étrangère de l’Université Sorbonne Nouvelle et membre du DILTEC. Ses travaux, associant littérature et didactique des langues, portent sur la sélection, la réception et le renouvellement des corpus littéraires pour l’enseignement du FLE. Elle aborde aussi les ateliers de lecture-écriture comme lieu de construction d’une conscience et d’une expérience plurilingue. Elle travaille également sur la représentation des langues et du plurilinguisme dans la bande dessinée, par exemple dans les œuvres de Riad Sattouf ou de ZeinaAbirached.

Woerly, D. (2023). « Représentations d’un plurilinguisme conflictuel dans l’album autobiographique l’Arabe du Futur de Riad Sattouf ». Glottopol, no 38, 2023. https://doi.org/10.4000/glottopol.3381.

Woerly, D. , et Zeina Abirached (2022). « Dessiner entre les langues, raconter entre les arts : Les bilinguismes multiples de Zeina Abirached ». In Ecrire entre les langues, Cros I. et Godard A., 15‑32. Editions des Archives Contemporaines, Paris, 2022. https://doi.org/10.17184/eac.6438.

Woerly, D.  (2022), « La variation linguistique et sa censure dans les extraits littéraires pour l’enseignement/apprentissage du FLE», in Liu, Michel (dir.), Echantillons représentatifs et discours didactiques, Editions des Archives Contemporaines, Paris, pp. 75-90. https://doi.org/10.17184/eac.6541

Godard A., Aboab D., Allaneau V. et Woerly D. (2022). “Des ateliers littéraires et plurilingues en FLE : de la conscience linguistique à l’expérience langagière”. Dominique Ulma, Anne Pauzet, Anne Prouteau. Écritures créatives. Représentations contemporaines et enjeux professionnels, Presses Universitaires de Rennes, p. 177-192.

Le séminaire se déroule le 28 mars 2024, de 15h30 à 17h30, à distance, via Teams. Pour y assister, demandez le lien au plus tard le 28 mars à midi à nadja.maillard[@]univ-angers.fr et maeva.touzeau[@]univ-angers.fr.

Programme du séminaire Pluri2L – 2024

En 2024 sont proposés 3 séminaires Pluri2L :

28 mars 2024  – 15h30 à 17h30

Donatienne Woerly (Université Sorbonne nouvelle)

Les figurations de la langue dans la bande dessinée : questions de plurilinguisme et d’oralité pour l’enseignement-apprentissage du FLES.

18 avril 2024  – 17h00 à 18h30

Marie Rivière (Université de Barcelone)

Émotions et langues de lecture chez des lectrices et lecteurs plurilingues

23 mai 2024 – 17h00 à 18h30

Laurence Pieropan (université de Mons)

Littérature de la “post-migration” – Fatou Diome et Leïla Slimani – et Flsco en Belgique (titre provisoire)

Liens teams sur demande à : nadja.maillard[@]univ-angers.fr et maeva.touzeau[@]univ-angers.fr

Elodie Malanda : Littérature de jeunesse antiraciste. Stratégies et paradoxes de la lutte antiraciste dans les livres pour enfants au XX° siècle (séminaire du 11/05/23)

On trouve dans la littérature de jeunesse un bon nombre d’ouvrages ayant à cœur de dénoncer le racisme et de faire des jeunes lecteurs et lectrices des personnes ouvertes au monde. Cependant, tous ces ouvrages ne sont pas toujours efficaces et certains auteur.ices y reproduisent même –inconsciemment– ce racisme qu’iels critiquent portant véhément. Quels sont les pièges de ces ouvrages bien intentionnés ? Comment les reconnaître pour les éviter ? Et quels sont les secrets des ouvrages qui transmettent une véritable conscience antiraciste à leurs jeunes lecteur.ices ? Élodie Malanda propose de montrer, à travers des exemples choisis, différentes stratégies antiracistes adoptées par les ouvrages pour la jeunesse et d’en analyser leur efficacité comme outils pour une éducation antiraciste.

Élodie Malanda est Assistant Professor of Children’sLiteratureStudies, Department of Culture Studies Tilburg University. Elle est l’autrice de : L’Afrique dans les romans pour la jeunesse en France et en Allemagne (1991-2010). Les pièges de la bonne intention, Paris, Honoré Champion, coll. « Francophonies », 2019.

Le séminaire se déroule le 11 mai 2023, de 16h30 à 18h, à distance, via Teams. Pour y assister, demandez le lien au plus tard le 11 mais à midi à nadja.maillard(arobase)univ-angers.fr et maeva.touzeau(arobase)univ-angers.fr.

Myriam Dupouy : Itinéraire d’une recherche sur la stylisation des accents en contextes divers de migrations. Des textes littéraires comme matériaux sociolinguistiques ? (séminaire du 6/04/23)

Cette présentation est l’occasion de présenter une recherche en cours sur la stylisation des accents dans des textes littéraires traitant des questions d’appropriation de la langue française dans divers contextes de mobilités/migrations. Je travaille donc à tisser des liens opérants entre sociolinguistique et littérature pour penser les rapports à la langue dans une interaction entre sociolinguistique et approche sociocritique, comprises comme des entrées disciplinaires où les interactions langagières et les textes littéraires sont des productions issues d’individualités ancrées dans des contextes sociaux et sociolinguistiques particuliers.

En me basant sur un corpus d’autrices et d’auteurs écrivant depuis la France métropolitaine et questionnant directement (ou moins directement) les rapports à la langue française, son apprentissage, les freins… je relève et analyse ce que les accents permettent de dire et donner à comprendre quant aux rapports construits aux langues et aux idéologies langagières qui les traversent.

Myriam Dupouy est maîtresse de conférences en Sciences du langage et en didactique des langues à Le Mans Université / CREN, thème 2 : Plurilinguismes, éducations, sociétés.  Ses travaux portent sur l’appropriation du français en contextes divers de migrations/mobilités et plus particulièrement sur le concept socio-linguistique et protéiforme d’accent. Tout le monde mobilise le terme d’accents (en avoir un, vouloir le perdre, le masquer l’exacerber…), mais de quoi parle-t-on vraiment ? Ces discours axiologiques sur les accents sont encore plus prégnants dans des contextes d’apprentissage et d’enseignement du français comme langue additionnelle, et leur analyse permet d’interroger les expériences personnelles mais aussi d’analyser des idéologies langagières plus larges en lien avec les rapports construits aux langues, et ici le français par rapport à d’autres langues des répertoires plurilingues.

Le séminaire se déroule le 6 avrl 2023, de 17h30 à 18h30, à distance, via Teams. Pour y assister, demandez le lien au plus tard le 9 février à midi à merci d’envoyer un mail à nadja.maillard(arobase)univ-angers.fr et maeva.touzeau(arobase)univ-angers.fr.

Mailis Romary et Elodie Macé : La ronde des langues, un concours d’écriture plurilingue ET Nadja Maillard-De La Corte Gomez : Si la littérature de jeunesse bi-plurilingue m’était contée… (séminaire du 2/03/23)

Le séminaire se déroule le 2 mars 2023, de 16h30 à 18h30, à distance, via Teams. Pour y assister, flashez le QR code, ou demandez le lien au plus tard le 2 février à midi à merci d’envoyer un mail à nadja.maillard(arobase)univ-angers.fr et maeva.touzeau(arobase)univ-angers.fr.

Arielle Feurich : Conter en FLE, les enjeux d’un atelier pour futur.es enseignant.es en contexte germanophone (CH) ET Charlotte Lindgren : Littérature et enseignement des langues. Echanges d’expériences, un parcours de recherche dans un contexte suédois (séminaire du 9/02/23)

Le séminaire se déroule le 9 février 2023, de 16h30 à 18h30, à distance, via Teams. Pour y assister, flashez le QR code, ou demandez le lien au plus tard le 9 février à midi à merci d’envoyer un mail à nadja.maillard(arobase)univ-angers.fr et maeva.touzeau(arobase)univ-angers.fr.

Retour sur le “créathon d’écriture plurilingue” du 25/11/22 (séminaire du 14/12/22)

Ce premier séminaire Pluri2L de l’année prendra la forme d’un atelier de travail, réservé aux participants du créathon d’écriture plurilingue du 25/11/22 . Le programme est le suivant :

10h-10h30 : atelier retour sur le « créathon plurilingue »

10h30-12h : plurilinguisme, créativité, enseignement / apprentissage des langue, rencontre avec

– Isabelle Cros, Aix-Marseille Université, Laboratoire Parole et Langage & Inspe

– Valentina Semeghini (éditions Salang / association Afalac)

Μια princesse κι ένας frog. Un créathon d’écriture plurilingue pour réinventer le Roi Grenouille des frères Grimm

Le 25 novembre 2022 à Angers un créathon d’écriture plurilingue a réuni une soixantaine d’étudiants des Universités d’Angers, du Mans, et d’universités étrangères partenaires

  • Université nationale et capodistrienne d’Athènes
  • Université Mohamed Boudiaf , à M’sila (Algérie)
  • Université Ștefan cel Mare à Suceava (Roumanie)
  • Université nationale An-Najah à Naplouse (Palestine)


“Venez partager vos langues en revisitant un conte à l’occasion d’un atelier d’écriture collective ! Imaginons ensemble une version revisitée d’un conte traditionnel en jouant avec toutes les langues que nous connaissons et même celles que nous pensons ne pas connaitre. Laissons libre cours à notre créativité et notre imagination !”

Aperçu du programme : 
10h15-10h30 : accueil et lancement du Créathon
10h30-12h : rencontre avec Kahina Azzegag-Hamami et Valentina Semeghini, des éditions SALANG
12h-13h : atelier découverte de la littérature de jeunesse plurilingue animé par Isabelle Audras, (maîtresse de conférences, Le Mans Université / Cren) et Nadja Maillard-De La Corte Gomez (maîtresse de conférences, Université d’Angers, CIRPaLL)
14h00-16h45 : atelier d’écriture collective d’un conte plurilingue
16h45-17h : pause café
17h-18h : retours sur expériences

Projet porté par : Isabelle Audras (Le Mans Université, Cren), Andrea Brünig (Université d’Angers, 3Lam), Sandra Contamina (Université d’Angers, 3Lam), Valentin Feussi ((Université d’Angers, CIRPaLL), Anne-Rachel Hermetet (Université d’Angers, 3Lam), Nadja Maillard-De La Corte Gomez (Université d’Angers, CIRPaLL), Catherine Pergoux-Baëza (Université d’Angers, 3Lam), Nathalie Prince (Le Mans Université, 3Lam / Chaire Enjeux “Raconter des histoires pour grandir ensemble”), Maëva Touzeau (Université d’Angers, CIRPaLL)

Ionela Godefroy : Émotions et littérature (séminaire du 07/04/22)

7 avril 2022 17h30-19h

Ionela Godefroy – Ionela Godefroy, MLDS, Lycée Chevrollier (Angers, France) Émotions et littérature. 

Aborder des textes littéraires avec un public de grands adolescents allophones peu scolarisés auparavant. Un projet interdisciplinaire au sein de la MLDS du lycée Chevrollier d’Angers. 

En raison d’un empêchement, la seconde intervention du séminaire (Béatrice Bouvier et Simona Crippa) est reportée – date et lieu à venir.

Le séminaire a lieu conjointement en présentiel à l’université d’Angers (Faculté LLSH, salle B323) et à distance – via Teams. Pour y assister, merci d’envoyer un mail à nadja.maillard(arobase)univ-angers.fr et maeva.touzeau(arobase)univ-angers.fr au plus tard le 7 avril midi.